Une Université très réputée de Séoul nourrit des rumeurs quant à ses élèves et tout ce qui s'y passe. Plus les années passent, plus le mystère s'épaissit....
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lee Jun Hyun - World's Scary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lee Jun Hyun

avatar

Messages : 18
Date de naissance : 20/02/1990
Age : 27
Sexe : Masculin
Localisation : à l'Univ'. Ou ailleurs.
Année Universitaire : 3ème année
Matière(s) : Lettres modernes & Langue étrangère et civilisation ANGLAIS

MessageSujet: Lee Jun Hyun - World's Scary   Dim 2 Déc - 23:42

• Lee Jun Hyun •



feat. Choi Jun Hong - ZELO [B.A.P]

.My Identity
Date de naissance : 20.02.1990
Age : 22 ans
Lieu de Naissance : Séoul
Sexe : masculin
Orientation sexuelle : bisexuel
Groupe : POWER
Pouvoir : Télékynésie

.My Working Life
Année universitaire : 3ème Année
Matière(s) : Lettres Modernes & Langues et civilisation étrangères Anglais
Association(s) : Journalisme, écriture et lecture & BDA
Job : /



.My Personality
Jun Hyun est un garçon tout de même haut en couleur. Maladroit, il lui arrive tout le temps un truc incroyable (manquer de se faire renverser sur la route, dormir en faisant du vélo et se prendre un poteau, se faire attaquer par un chien sans aucune raison, et j'en passe.) à croire que la malchance est toujours de son côté. Il n'est même pas possible pour lui d'éviter de faire une chose irréparable comme renverser un chocolat chaud sur l'encyclopédie datant de 1878 et appartenant à la bibliothèque universitaire. Il n'a pas confiance en lui du tout, se croit nul et pas intelligent. D'ailleurs il a renoncé depuis longtemps à faire des efforts pour être moins bête aux yeux des gens, ça ne marche presque jamais. Par contre parfois, il aime faire comme s'il était super fort et super intelligent ! Mais bon... Ça finit toujours en cacahuète et puis ça ne dure jamais plus de trois minutes.

En soit, au premier abord, lorsque vous croisez Jun Hyun dans les couloirs, courir pour éviter d'être en retard d'une minute - mais finissant quand même par être en retard d'une minute -, manquant de se gameler dans les escaliers ou de renverser son plateau à la cantine, vous vous dites : "mais qui est cet abruti ??? Et que fait-il ici ???" D'autant qu'en cours il passe toujours pour un cancre. Naïf, il se fait toujours manipuler aisément par les autres, et tombe toujours à cause de ça dans des situations... souvent extrêmes.

Mais au fond, ses professeurs le savent bien, Jun Hyun n'est pas un idiot ni même un garçon inintelligent. Ce grand dadais a beaucoup d'intelligence et a de grandes qualités de travail, de persévérance. Le seul problème est sa timidité sans borne, son manque de confiance en lui, et la conviction presque inaltérable de son incompétence. C'est donc parce qu'au fond ils savent qu'il est doué, que ses professeurs le gardent et ne le renvoie pas. Ce doit être les seuls jusqu'ici, qui connaissent ses talents comme le piano par exemple.

Malgré tout ça, Jun Hyun est un garçon extrêmement gentil, plein de douceur, qui aime prendre soin de ce qui lui est cher. Ainsi, s'il parvient à devenir votre ami, vous découvrirez que Jun Hyun n'est, au contraire, pas un boulet, mais plutôt une personne sur qui on peut compter.

Il est préférable de ne pas lui donner d'alcool, au bout de deux verres de n'importe quel type d'alcool Jun Hyun devient ivre et fait les pires bêtises de l'univers. Pire, il ne se souvient plus de rien le lendemain matin. Il ne fume pas, sinon ça le tuerait direct ! Asthmatique Jun Hyun ne supporte pas l'odeur du tabac ni même la présence de celui ci dans son environnement. Il est allergique au crustacé, à la poussière, aux acariens, aux plumes, au pollen, et aux antibiotiques. S'il boit beaucoup... c'est surtout du coca cola ou de l'Ice Tea. Il déteste les gamins, même s'il parait en être un lui-même, les brocolis, les épinards, les agrumes, les algues... En faire la liste serait un peu long, tellement il est difficile avec la bouffe. Il adore la photographie, les chats, et tout ce qui est mignon. (oui oui même Hello Kitty, il aime ça. /pan/). Il a deux tatoos - ce qui lui a valut l'engueulade de sa vie d'ailleurs, mais chut - : un poème sur l'avant bras droit, et deux étoiles sous la clavicule. Et puis sinon, il a un piercing à l'oreille gauche. Il a tenté plusieurs fois de draguer des filles ou des mecs mais à chaque fois ça c'est soldé par un échec (baffe, moqueries ou juste indifférence). Du coup, maintenant il laisse ça pour les pros. Il a un talent pour le piano mais ça il le garde pour lui. Si quelqu'un découvre qu'il sait en jouer il fera juste exprès de jouer très mal. Il se croit très nul, très bête, très idiot : normal, on passe son temps à le lui dire. Alors depuis il en est convaincu ! Même s'il tente parfois de montrer qu'il est intelligent... Trop souvent vainement. Il aime jouer les forts aussi. Il aime bien être seul au calme. Dans ces moments là, il est toujours détendu, déstressé.Il s'amuse parfois à apprendre des poèmes par cœur. Il parle très bien anglais et connaît beaucoup de choses sur la littérature anglaise, littérature qu'il affectionne tout particulièrement.Il a peur dans les trains fantômes, devant les films d'horreur, quand on va frapper à sa porte pour Halloween. Il adore la glace, les fruits rouges, les bonbons, les gâteaux, et autres choses sucrées. C'est un gros nounours qui adore faire des câlins. Bisounours ? un peu sur les bords oui. Un jour, il parviendra à ne plus être un idiot aux yeux de tous. Quand ? Ça il sait pas du tout, mais il le sent, un jour le vent se mettra à tourner en sa faveur.



.My Story
« NAN MAIS C’EST QUOI CETTE COULEUR DE CHEVEUX ?! ET CES TATOUAGES LA ! TU TE CROIS TOUT PERMIS OU QUOI ?! TU TROUVES CA BIEN D’ALLER A L'UNIVERSITÉ DANS CET ÉTAT ?! »
C’était le week-end, et Jun Hyun était rentré chez lui. Le samedi, il était effectivement allé se teindre les cheveux en rose, et en plus de ça s’était fait faire deux tatouages plus un piercing. Ce week-end là, il s’était pris l’engueulade de sa vie par sa mère. En même temps elle n’avait pas eu tort. D’autant que le lundi, il avait été la risée de toute l’université. De quoi lui avoir fait renoncer à jamais a la couleur rose pour ses cheveux.

« … Hyun ! LEE JUN HYUN ! Cessez de dormir durant le TD et veuillez faire l’exercice ! »
Et zut. Il s’était encore endormi en rêvant à des souvenirs. Il se redressa d’un coup, embarrassé. Mais pourquoi tant de haine ! Cet exercice… Il n’y comprenait rien en plus ! Ou plutôt il ne faisait pas du tout d’effort pour le comprendre. Et puis il s’ennuyait ! Royalement ! Heureusement pour lui, la sonnerie se fit entendre, et il put échapper de justesse à l’exercice, même si le professeur réclama à ce qu’il soit rendu le lendemain. Jun Hyun rangea ses affaires et sortit en soupirant. Il avait encore dormi… Un jour, il allait arrêter de lire du Conan Doyle jusqu’à quatre heure du matin… Un jour… Peut-être… Il se dirigea dans le parc de l’université et s’allongea sur un banc. C’est la pause déjeuné. Trois heures. Il a suffisamment de temps pour faire une petite sieste…

Jun Hyun a grandi à Séoul. Il est fils unique, et ses deux parents ont divorcé. Sa mère, restauratrice, tient un petit bar dans la commune et a parfois du mal à arrondir les fins de mois. Jun Hyun a toujours eu du mal à accepter l’absence de son père, qu’il n’a jamais pu revoir. Par contre il a dû supporter son cousin, sa tante et son oncle. Ceux-là roulent sur l’or et ne manquent pas de faire comme s’ils plaignaient la situation de la famille, critiquant à chaque fois l’attitude du père ou alors en disant « ma pauvre ! Ça a dû être tellement difficile pour toi d’apprendre que ton mari te trompait ! » Ben voyons ! Et puis son cousin glissait tout le temps des remarques sur l’état de la baraque à son père. Jun Hyun ne le supportait pas, mais devait se taper tous ses vieilles fringues démodées. Et c’est comme ça depuis qu’il est tout petit ! Sauf qu’avant son cousin s’amusait toujours à lui faire subir des tas de trucs. Il trouvait très amusant de le martyriser. Et il avait eu beau essayer de se renforcer physiquement c’était peine perdue, son cousin le maitrisait avec une facilité trop déconcertante. A la majorité, il dû supporter les moqueries de son cousin, parce qu’il n’avait toujours pas eu de petite amie. Et l’autre vantard passait son temps à lui sortir des « moi je » et lui raconter comment il changeait de petite amie comme de chemise et toutes ses aventures amoureuses. Jun Hyun du coup se sentait constamment très nul, très idiot, très bête et passait toujours pour tel devant les autres. Il n’y avait finalement que sa mère qui savait qu’il était très intelligent. Mais même elle, elle avait du mal à l’en convaincre. Ses professeurs depuis la primaire le savait aussi, mais ils n’arrivaient jamais à lui donner les bons conseils pour qu’il reprenne confiance en lui...

Il se mit à pleuvoir. La poisse !! Il allait finir à l’état de serpillière !! Il se leva de son banc très vite, manqua de casser la figure et quand il entra dans la cafétéria il était trempé de la tête au pied. Il soupira. Ça allait encore faire de lui la risée de toute l’université. Mais bon on va dire que ça ne changera pas grand-chose à d’habitude. Les filles. Parlons-en ! Il n’avait jamais réussi à en approcher une sans bégayer, sans dire tout et n’importe quoi et à se faire rembarrer platement par la demoiselle. Désespérant. Et là, comme il était aussi mouillé que s’il était tombé tout habillé dans une piscine, il les entendait glousser comme des poules. Hahaha, riez donc tant que vous avez encore des dents ! Il se paya un sandwich et puis fila à l'amphi de musique. Il y avait un piano au milieu de la salle. Les cours ici n'avait pas encore repris. Finalement il n’était bien que tout seul, avec ce qu’il aimait le plus : le piano ou la littérature britannique. Et là il était justement tout seul dans la grande salle. Il s’avança vers l’instrument. Depuis combien de temps déjà savait-il en jouer ? Ah oui depuis ses 10 ans. Sa mère l’avait emmené dans un magasin d’instrument car son cousin voulait avoir un piano. Lui, il avait flashé aussi sur l’instrument. Il en avait dit deux mots à sa mère qui avait accepté de lui payer un cours de piano. Il n’avait pas l’instrument chez lui, mais il avait travaillé pendant 6 ans l’instrument, plus que n’importe quoi d’autre. D’ailleurs, sa mère, en voyant qu’il avait plus de bons résultats lors de ses cours de musique que sur ses bulletins de collège, cessa de lui payer ces cours et Jun Hyun dû abandonner le piano pour se concentrer sur ses études.

Il n’a pratiquement jamais eu d’amis. Juste un pendant le lycée. Mais il partit dans une autre université à la fin des études et en plus c’était de l’autre côté de l’océan pacifique. Autant dire très loin de lui. Mais être seul ne le dérangeait pas du tout. Au contraire, dès qu’il est avec quelqu’un, toute sa bêtise et sa malchance retombe aussi sur l’autre. De quoi le mettre encore plus mal à l’aise. Et a part ça ? Il est encore en confrontation avec son cousin qui réussit tout et qui ne manque pas de s'en vanter. En lui commence tout juste à surgir une espèce de rage contre son ennemi d'enfance. Il avait envie de lui donner la honte de sa vie. Déjà il lui en avait collé une lors d'un concert justement. Tous les deux avaient joué un morceau de piano. Jun Hyun avait un morceau assez difficile. Son cousin était certain qu'il allait accumuler les fautes et c'est totalement sûr de lui et pas du tout stressé qu'il était allé jouer son morceau sur la scène. Les fautes s'étaient enchaînées sous ses doigts. Il était déçu. Et énervé après lui même. Le tour de Jun Hyun arriva et c'est avec facilité et sans faire une seule faute qu'il joua son morceau. De quoi énerver encore plus son cousin : comment cet idiot pouvait-il jouer mieux que lui ?! Depuis c'est que des espèces de mini concours entre les deux garçons. Et finalement, Jun Hyun commence tout juste à admettre qu'il a des capacités et qu'il peut très bien réussir. Mais tout ce qui arrive à le motiver c'est écraser son cousin sur le plan intellectuel. Du coup même si durant l'année il n'a pas vraiment de très bonne note et valide tout de justesse, il ne se surpasse que pendant les examens. Et cette rivalité est la seule chose qui le pousse à se surpasser.

Il avait commencé à jouer du piano. Timide, il avait toujours eu du mal à approcher les autres. D'autant que quand on vous prend pour un idiot c'est jamais très facile de se sociabiliser. Sa mère l'avait même embauché une fois pendant l'été, mais c'était juste un mois affreux où son fils n'avait fait que des bêtises. L'engueuler ? Ça ne l'aidait pas du tout, pire, ça le stressait encore plus. Du coup, il arrêta son travail au bout d'un mois. Ce fut un soulagement autant pour lui que pour sa mère. Le seul endroit où toute sa timidité disparaissait c'était quand il était sur une scène à jouer de la musique. Parfois il se demandait pourquoi il avait choisit de faire sciences humaines et pas musique ou théâtre. Et à chaque fois la même réponse : sa mère n'avait pas envie qu'il prenne une voie où les chances d'avoir un bon travail était faible. Elle n'avait pas envie que Jun Hyun soit dans une situation comme la sienne. Elle voulait qu'il ait une belle vie, et qu'il ait un travail qui lui rapporte assez pour vivre et faire tout ce qu'il a envie de faire.

Un léger sourire passa sur son visage. Finalement il était assez reconnaissant envers sa mère. Au moins il pouvait toujours compter sur ses conseils et sur elle. Il savait que sa mère était son plus grand soutient. D'ailleurs il se demandait ce qu'il pourrait bien faire sans elle. Pas grand chose sans doute.

La reprise des cours fut annoncée, Jun Hyun quitta la salle de concert et alla à l'amphi, détendu. Le prof leur annonça alors qu’un voyage de classe était prévu dans peu de temps et qu’il allait se dérouler sur l’île de Jeju. La panique pour Jun Hyun ! Il allait encore plus être ridicule ! Il prit tout en note, stressé comme pas possible. La fin des cours fut annoncée et quand il fut de retour chez lui, il parla de ce voyage à sa mère. Elle était toute excitée et poussa Jun Hyun à s’inscrire. Mon dieu la honte quand les autres verront que sa grade robe se résume juste à de sales fringues…
C’est donc contraint et forcé qu’il partit avec ses camarades sur l’île de Jeju. Le voyage se passa sans trop de problèmes. Il s’était fait tout petit durant le voyage, si bien que l’on ne vint pas l’ennuyer. Et puis pour les chambres, les profs apparemment avaient déjà prévu de le foutre tout seul… Ce qui l’arrangea de nouveau. Lui qui aimait beaucoup découvrir de nouveaux endroits, se laissait guider par les professeurs sur l’île.

Et puis il y eu la visite du musée. Il s’y perdait, n’avait plus du tout fait gaffe à l’heure qu’il était. Il était ailleurs. Et soudainement, tout se mit à trembler sous ses pieds. Un gros bruit sourd perçait ses tympans. Il s’était retrouvé par terre, durant 10 minutes. Et puis quand tout fut calmé, il se redressa et remarqua que tout le monde avait quitté la pièce où il se trouvait. Sans doute que ça avait poussé un vent de panique à la foule de visiteurs… Mais ce qui l’intrigua le plus ce fut que pas un tableau, pas un fauteuil n’avait bougé. Même pas une lampe n’était tombée. Il ne comprenait pas. Normalement un tremblement de terre d’une telle force aurait du provoqué un tel désordre ! Il crut donc que son imagination lui avait joué des tours.

Il retrouva les autres, et rentra avec sa classe à l’hôtel. Il passa une nuit… Pas terrible. Et le lendemain, il se sentait différent. Il ne savait pas pourquoi, mais c’est comme s’il se trouvait en possession d’une force nouvelle qu’il n’avait pas eu auparavant. Devant le miroir de sa salle de bain, il essayait de voir ce qui avait changé en lui, mais rien à faire. Peut être que c'était son imagination du coup. Il alla prendre son petit déjeuner. Tout le monde parlait de ce qui s'était passé la veille. Le prof anonça que le séjour était écourté et qu'il s'agissait du dernier jour. "Nous vous laissons donc quartier libre avant de rentrer à Séoul. Bonne journée à tous !" Quartier libre... Jun Hyun pria pour être tranquille... Il retourna au musée. Parce qu'il voulait comprendre. Le musée était presque vide. Apparemment plus personne ne voulait sortir. Peur d'une réplique ? C''était tellement probable... Cependant lui, il entra dans le musée et le visita tout entier.

A la sortie, il alla à un café. Là encore, il n'y avait pas grand monde. Juste peut être ce groupe d'étudiants de sa classe... Quatres mecs. Que Jun Hyun ne pouvait pas voir en peinture... La poisse. Et comme par hasard, alors qu'il prenait son chocolat chaud, la bande vint l'emmerder. Ils le gonflaient. Ils ne pouvaient pas le lâcher deux minutes ? Et alors qu'il devenait progressivement un puching ball, et qu'il allait se faire tabasser, inconsciemment,il tendit la main vers une chaise qui se trouvait à un mètre de lui et l'envoya sur l'un de ses agresseurs. Il s'étonna lui même. Il avait assommé un mec comme ça.. les autres aussi n'avait rien compris. Jun Hyun en profita pour prendre la fuite, sauf que les trois autres se mirent à lui courir après. Et sans toucher quoi que ce soit, les étalages de légumes tombaient sous un simple geste de sa main dans le vide, de même pour les bennes qu'il déplaçait comme ça pour faire un barrage entre lui et ses poursuivants.

Il était retourné dans sa chambre à l'hôtel où il s'était enfermé. Il s'étala sur son lit et se mit à repenser à tout ce qu'il avait fait. Juste avec une main. Il se redressa et... Essaya de faire bouger quelque chose.... Il se leva, et alla devant le bureau. Il mit sa main à 30 centimètres de distance de la lampe et... Imaginant seulement sa main comme un aimant, la lampe alla directement dans sa main. Il se surprenait lui même.

Rentré à Séoul, il avait fait tout un tas de recherche sur ce qu'il venait d'acquérir comme capacité. Il avait découvert la télékinésie. Il avait ce pouvoir en sa possession. Bon certes juste pour les objets, mais c'était déjà super balèse comme truc ! Et super pratique aussi pour lui qui est un gros maladroit. Il avait, plus tard, vu l'annonce pour cette université qui invitait les élèves aux capacités extraordinaires. Il fit tout pour changer d'université, et le voilà aujourd'hui ici, parmi des gens plus ou moins comme lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lee Jun Hyun - World's Scary
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Alex Kidd in Miracle World.
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario World.
» World Eaters
» Yu-gi-oh! World Championship 2009
» SMALL WORLD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
School Of Shadows :: L'administration :: Les Inscriptions :: Fiches Validées-
Sauter vers: